Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Comment choisir ses ralentisseurs et séparateurs de voies ?

Date de modification : 11 avril 2018

Pourquoi et comment poser des ralentisseurs ? Les ralentisseurs ont prouvé leur efficacité, ils sont donc à la fois nécessaires et obligatoires pour équiper les parking et routes. Pour cela , plusieurs choix de ralentisseurs possibles : les dos d'ânes en goudron, les coussins et les ralentisseurs en caoutchouc.
Cet article présente les différents types de ralentisseurs et leurs avantages, ainsi que les règles et normes mis en place autour des ralentisseurs.

Pourquoi mettre en place des ralentisseurs ?

Dans les parkings, devant les écoles, sur les voies en centre-ville, les ralentisseurs sont de plus en plus présents dans notre quotidien, nos amortisseurs peuvent en témoigner !Panneau ralentisseur dos d'ane

Selon l’OCDE (« La gestion de la vitesse », 2007), « Une diminution de 5% de la vitesse moyenne entraîne approximativement une baisse de 10 % du nombre d’accidents corporels et de 20 % du nombre d’accidents mortels ».

De plus, « Le risque pour un piéton d’être tué lors d’une collision est de 80 % à une vitesse d’impact de 50 km/h, et de 10 % à une vitesse d’impact de 30 km/h ».

Mettre des ralentisseurs permet donc la diminution de vitesse, et aboutit à une diminution du nombre d’accidents.

 

Quels sont les différents types de ralentisseurs ?

1-      Les dos d’ânes en goudron ou « gendarme couché » freinent bien les voitures, mais gênent beaucoup les bus et les cyclistes car ils occupent la largeur de la chaussée.
Sa hauteur est de 1 cm et longueur 4 m.

 Dos d'âne en goudron    Demande devis handinorme 

 

2-      Les coussins (coussin berlinois) sont des ralentisseurs qui ne couvrent pas la totalité de la chaussée, et offre des qualités particulières et un freinage adapté. La hauteur des coussins berlinois est de 6 à 7 cm, et sa largeur d’environ 1m80, et posée sur 1 voie à la fois.

C’est la ville de Berlin qui est à l’origine de ce type de ralentisseur, d’où le nom « coussin berlinois »

 coussin berlinois Coussin berlinois 

 

3-      Les ralentisseurs en caoutchouc sont des séparateurs plus petits, particulièrement adapté aux voies privées, lotissements et parkings, qui s’installent rapidement et facilement.
La largeur est d’environ 40 cm.

 

 Ralentisseur en caoutchoucBloc ralentisseurs jaune

 

Les règles d’implantation des ralentisseurs de voie en milieu public

Homologation et normes en France :

  • Le décret no 94-447 du 27 mai 19943 (NOR : EQUS9400480D) décrit de façon très précise les normes à respecter pour certains dispositifs de type ralentisseur.
  • La norme NF P 98-300 de juin 1994 s’applique pour les ralentisseurs routiers de type dos d’âne ou de type trapézoïdal.
  • Le « Guide des coussins et plateaux » de juillet 2010 (remplaçant celui de novembre 2000) réalisé et édité par le CERTU qui donne les recommandations techniques pour la conception et l’implantation des plateaux et coussins est l’ouvrage de référence pour ce type d'aménagement.

 

Les marquages au sol pour prévenir de ces ralentisseurs :

  • Selon l’article 118-9 « Marques relatives à des aménagements de sécurité »6, « la présence d'un ralentisseur de type dos-d'âne est signalée par un marquage constitué d'un ensemble de trois triangles blancs, disposé sur le ralentisseur dans l'axe de chaque voie de circulation et dont les pointes sont orientées dans le sens normal de la circulation. » Dans les zones 30, ce marquage n’est pas obligatoire. La base d’un triangle est de 0,7 mètre et la hauteur 2 mètres.
  • Selon l’article 118 « Marques relatives à des aménagements de sécurité »7, pour les ralentisseurs trapézoïdaux le marquage consiste au marquage traditionnel de passage pour piéton (bande de 50 cm espacé de 50 cm) et « sont prolongées d'une longueur de 0,50 m de part et d'autre du plateau afin d'améliorer sa lisibilité. »
  • Pour les coussins berlinois : Le marquage au sol consiste  en 3 triangles contigus sur la base montante du coussin, base du triangle 0,5 mètre.
  • Pour les plateaux surélevés : Le marquage au sol consiste  une base du triangle 0,7 mètre, sur toute la largeur de la chaussée.

 

> Retrouvez votre équipement voirie et équipement de parking dans notre catégorie parking

 

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire d'Handinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logisitique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise