Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser
57 Produits

Nos produits phares

Livraison gratuite
à partir de 190 € d’achats

Satisfait à 100% ou remboursé*

Site dédié aux professionnels
et collectivités

Comment choisir le bon miroir routier pour son parking ? 

Pour choisir correctement son miroir routier, il faut faire attention à plusieurs points, notamment la taille de l’optique, le bombage du miroir, et l’environnement dans lequel il va être installé. 

Pour une implantation en intérieur : 

  • Milieu industriel : miroir industriel
  • Lieu public : miroir de signalisation, panoramique ou hémisphérique.
  • Milieu spécifique (médical, alimentaire, prison, piscine…) : miroir incassable

Pour une implantation en extérieur : 

  • Agglomération : miroir routier
  • Extérieur des lieux publics : miroirs de parking
  • Milieu industriel : miroir industriel

Vous devrez ensuite adapter la taille de votre miroir en fonction de la distance d’observation.

Pour cela il faut mesurer la distance entre l’utilisateur et le miroir.

Pour une distance de 12 m maximum, optez pour un miroir de 600 x 800 mm. Pour une distance de 8 m maximum, il vous faudra un miroir de 600 x 400 mm. Et enfin, pour une distance de 10 m maximum, il vous faudra un miroir de Ø 600 mm.

Le miroir d’agglomération est réglementé par l’arrêté du 7 juin 1997

“L'emploi des miroirs est strictement interdit hors agglomération. En agglomération, le miroir doit être considéré comme un palliatif et n'être utilisé que si les travaux nécessaires à l'amélioration de la visibilité ne peuvent être réalisés. Il peut alors être utilisé sous réserve que les conditions suivantes soient remplies :

− mise en place d'un régime de priorité avec obligation d'arrêt « Stop » sur la branche du carrefour où les conditions de visibilité ont entraîné l'utilité du miroir de bord de route.

− distance entre la ligne d'arrêt et le miroir inférieure à 15 m

− trafic essentiellement local sur la route où est implanté le « Stop » précité

− limitation de vitesse sur la route prioritaire inférieure ou égale à 60 km/h

− implantation à plus de 2,30 m.

Les miroirs doivent être inclus sur un fond :

− carré s'il s'agit d'un miroir de surveillance rond ;

le côté du carré a une longueur égale à une fois et demie le diamètre du miroir ;

− rectangulaire (ou carré) s'il s'agit d'un miroir rectangulaire (ou carré) ;

les côtés du fond ont une longueur égale à une fois et demie celle du miroir.

Le fond ainsi défini doit être rayé noir et blanc, chaque raie mesurant 5 cm de largeur. Il n'est pas utilisé de miroir plan. »

Pourquoi utiliser un ralentisseur ? 

Sur votre parking, vous devez mettre en place certains éléments afin de garantir la sécurité des usagers. Les ralentisseurs peuvent être perçus comme un obstacle ennuyeux par les automobilistes : il faut rétrograder, ralentir, et accélérer de nouveau. Mais ils sont des éléments essentiels pour limiter les accidents. 

Grâce aux ralentisseurs, dos d’âne et coussins berlinois, vous limiterez la vitesse des conducteurs sur votre parking. Vous pouvez les installer dans une zone industrielle, une zone résidentielle, une zone commerciale…

Les normes pour les ralentisseurs : 

Si vous souhaitez installer un ralentisseur routier sur la voirie, veillez à ce qu’ils respectent la norme NF P 98-300 de juin 1994. Cette norme a pour but d’établir des règles d’implantation et des caractéristiques géométriques (forme, dimensions). Sur les voies privées, il n’y a pas de réglementation. 

Avant d'installer un ralentisseur vous devez prendre en compte le lieu et le type de véhicule qui y circulera. En effet, les ralentisseurs sont adaptés à des types de trafic spécifiques. Vous devez prendre en compte la réglementation de hauteur du ralentisseur afin de ne pas endommager les véhicules. 

Les différents ralentisseurs : 

  • Ralentisseur de vitesse spécial entrepôts : Hauteur de 20 à 30 mm pour une vitesse de 5 km/h.
  • Ralentisseur pour voies industrielles à trafic lourd : Hauteur de 70 à 75 mm pour une vitesse de 8 km/h.
  • Ralentisseur pour voies d’accès, parking et zones de trafic léger : Hauteur de 50 à 60 mm pour une vitesse de 15-30 km/h.

Les ralentisseurs en caoutchouc sont les plus utilisés car ils sont très solides grâce à leur dureté. Ils résistent très bien aux chocs et durent dans le temps. Les ralentisseurs en plastique sont plus souples et sont antidérapants. 

Comment délimiter son parking ?

L’arrêté du 1er août 2006 indique qu’un parking doit avoir au minimum 2 % de places réservées aux PMR sur le nombre total de places prévues pour le public. 

Si le parking dépasse les 500 places, le nombre de places de stationnement réservées aux personnes handicapées ne peut être inférieur à 10.

Vous devrez donc organiser efficacement les espaces de stationnement que vous mettez à disposition. 

Le marquage au sol est la première étape pour délimiter vos places de stationnement. Grâce à de la peinture, vous pourrez tracer des lignes et inscrire des indications comme par exemple le pictogramme “handicapé”, des flèches directionnelles…

La barrière de parking est un outil utile qui vous permet de réserver des places de parking. Elle est facile à installer et son arceau empêche les intrusions de personnes non autorisés sur votre parking. 

Les bordures de séparation sont des équipements idéals pour matérialiser les zones de parking. En butée de stationnement, leur souplesse et leur profil bas permettent d’éviter les risques de dégradations des pare-chocs de voitures. 

Vous pouvez utiliser des clous de voirie ou bien des balises pour créer des délimitations. Ces accessoires sont utiles lorsque le marquage au sol n’est pas possible. Ils sont résistants au passage des voitures et s’installent facilement. 

Les dimensions des places de parking 

Les dimensions des places de parking sont réglementées par différentes normes en fonction de l’implantation. Un parking public est réglementé par la norme NF P 91 100 et un parking privé par la norme NF P 91 120. 

Ces normes prennent en compte la longueur et la largeur d’une place de parking. 

En bataille : 

  • Longueur : 5 m 
  • Largeur : 2,30 m 
  • Voie de circulation d’au moins 5 m de largeur

En créneau : 

  • Longueur : 5 m sans obstacle, 5,30 m s’il y a un mur et 5,60 m si la place se trouve entre deux murs.
  • Largeur : 2,30 m 
  • Voie de circulation d’au moins 3,50 m de largeur

En épi avec inclinaison de 45° :

  • Longueur : 4,80 m
  • Largeur : 2,20 m 
  • Voie de circulation d’au moins 3,50 m de largeur

En épi avec inclinaison de 60° : 

  • Longueur : 5,15 m 
  • Largeur : 2,25 m 
  • Voie de circulation d’au moins 4 m de largeur

En épi avec inclinaison de 75° :

  • Longueur : 5,10 m 
  • Largeur : 2,25 m 
  • Voie de circulation d’au moins 4,50 m de largeur



Places réservées aux personnes à mobilité réduite : 

Il faut permettre aux fauteuils roulants de circuler tout autour du véhicule. Les places doivent donc être plus larges. Elles doivent faire 3,30 m de largeur et elles doivent être situées à proximité des entrées de manière accessible.

Pour aménager entièrement votre parking, Handinorme vous propose des panneaux de parking, des accessoires de fixation, du marquage au sol, des barrières de ville...

Nos conseils, guides techniques et services
Pour vous accompagner dans l'accessibilité de vos ERP
Guides et fiches pratiques

Quelle rampe choisir?
Comment éviter les chutes dans les escaliers?
A chaque question sa réponse...

Consulter les guides et fiches
Legislation accessibilité des ERP

Retrouvez dans cette rubrique
tous les textes et dernières informations
A chaque question sa réponse...

Consulter les réglementations
Comment poser vos produits ?

Retrouvez dans cette rubrique
tous les textes et dernières informations
A chaque question sa réponse...

Consulter l'aide à la pose
Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire d'Handinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigeante,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise