Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Comprendre les différents handicaps : les handicaps invisibles

Date de modification : 29 juin 2018

Nous sommes tous sensibles aux handicaps quand ceux-ci sont apparents mais certaines personnes souffrent d’un autre type de handicap : le handicap invisible.

Un handicap invisible est un handicap qui n'est pas apparent. La personne peut avoir des difficultés d'interaction avec son entourage sans que ce dernier puisse comprendre qu'il s'agit d'un handicap. 

D’une part parce que cet handicap est difficile à vivre au quotidien et d’autre part parce qu’il n’est pas reconnu en tant que tel par les autres. Nous vous expliquons dans cette fiche ce qu’est un handicap invisible et les difficultés rencontrées par les personnes qui en souffrent.

Qu'est-ce que le handicap invisible ?

Le handicap invisible

 « Mon handicap n'est pas visible, alors personne ne pense que je suis handicapéà 80%, que ce soient les collègues ou ma supérieure.  Je dois pour ma santé être dans un environnement non stressé. C'est tout le contraire ! () Mon handicap est générateur d'une grande fatigue et mon supérieur n'en tient jamais compte ! Bien au contraire...  Je suis mal et épuisée. J'en suis à regretter de ne pas avoir un handicap plus visible, et le rappeler à tout le monde me renfermerait encore plus dans ce handicap. »

 « Dans une gare, un jeune homme aborde quelques passants, et m'aborde aussi. Au départ, je passe mon chemin, comme les autres, car le discours semblait incohérent (comme une personne saoule). Mais en faisant attention à sa voix, je fais demi-retour car cette personne voulait avoir un renseignement sur un train. Cette personne était physiquement normale, mais avec un problème de dysarthrie ou trouble psychique. Je ne sais combien de personnes ont été abordées avant que je réponde. »

 Personnes souriant avec pancarte

 

finition des handicaps invisibles

Le handicap invisible est un handicap non détectable, qui ne peut pas être remarqué si la personne concernée n'en parle pas. Le trouble dont elle souffre impacte pourtant sa qualité de vie. 

Le handicap invisible est un concept complexe et s’applique dans bien des situations de handicap (sensoriel, psychique, cognitif). Ce terme se médiatise, dans tous les contextes, en guise d’excuse de ne pas voir, de ne pas comprendre. Les troubles concernés sont très divers : ils ne sont pas comparables entre eux et ce terme s'applique donc à des réalités très diverses. On ne peut donc pas parler du handicap invisible mais bien des handicaps invisibles. On estime que malgré les idées reçues, seulement 2% des personnes en situation de handicap sont en fauteuil roulant et 80 % des handicaps déclarés sont invisibles

Le handicap invisible peut par exemple être une déficience visuelle ou auditive, un trouble mental comme la schizophrénie ou la bipolarité, une dyslexie ou dyspraxie, une maladie chronique... Les troubles concernés sont extrêmement divers. La situation de handicap peut-être récente ou parfois passagère. La compensation du déficit est alors plus souvent incomplète du fait de la brièveté du temps d’apprentissage accordé. Dans le cas des personnes âgées, le handicap est souvent mal compensé.

La personne souffrant d’un handicap invisible a souvent des difficultés à se faire reconnaître par les autres comme handicapée. Les situations de handicap sont mal identifiées par son entourage qui ne comprend pas les difficultés qu’il peut rencontrer sur des tâches simples.

Pour l’entourage, il est plus facile d’admettre les déficits comme étant des traits de caractère ou des défauts : l’impulsivité, la paresse, la nonchalance, la colère.

Livre blanc gratuit sur l'accueil des personnes handicapées au sein d'un ERP

  

Quelles difficultés suite aux handicaps invisibles ?

La reconnaissance est la difficulté majeure rencontrées par ces personnes handicapées. L’absence de manifestations physiques visibles comme par exemple un fauteuil, engendre bien moins de sympathie à leur égard.

Cette non reconnaissance de son handicap par son entourage peut affecter sa santé mentale : l'incompréhension et le manque d'indulgence des personnes qui les entoure peut causer une grande détresse psychologique chez les personnes atteintes d'un handicap invisible. 

De plus, le handicap invisible peut poser des problèmes lors de la vie en société ou dans les relations avec les autres. Une personne stationnée sur une place réservée aux personnes en situation de handicap qui semble pouvoir se déplacer normalement sera critiquée par les passants. Cependant, elle souffre peut-être d'une maladie chronique qui l'empêche de marcher sans être très vite fatiguée. C'est la même chose pour une personne utilisant les toilettes handicapé alors qu'elle n'est pas à mobilité réduite : peut-être souffre-t-elle de problèmes digestifs qui l'obligent à les utiliser en urgence. 

La vie en entreprise peut également être compliquée : la personne en situation de handicap invisible peut provoquer la jalousie de ses collègues en donnant l'impression qu'elle est favorisée alors que son poste est simplement aménagé pour lui permettre de pouvoir travailler malgré son handicap. D'autres personnes vont vouloir dissimuler leur handicap car elles craignent d'être licenciées si elles en parlent à leur employeur. Il est possible d'effectuer une démarche de Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) auprès de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées. Cela permettra à la personne de bénéficier d'aménagements de son poste s'ils sont nécessaires, ainsi qu'à des mesures facilitant son insertion dans le monde professionnel.  

Engager le dialogue sur la souffrance vécue par la personne en situation de handicap invisible permet de mieux la comprendre et de faire preuve de plus d'indulgence sur la douleur qu'elle vit au quotidien. Faire preuve de bienveillance et d'empathie peut l'aider à se sentir plus acceptée et à davantage verbaliser ses problèmes, pour trouver des solutions lui procurant un meilleur confort, comme par exemple l'aménagement du poste du travail ou la mise en place d'équipements d'ergonomie au travail ou de mobilier spécialisé

En bref : comprendre les handicaps invisibles

80 % des personnes en situation de handicap souffrent d’un handicap invisible, c’est-à-dire qui n’est pas détectable directement. Ce terme regroupe des handicaps très divers :

- Sensoriels

- Cognitifs

- Psychologiques

- Maladies chroniques

- Etc.

La personne souffrant de handicap invisible n’est pas perçue comme souffrant d’une déficience par son entourage, ce qui peut l’isoler au quotidien et provoquer chez elle une souffrance psychologique.

Engager le dialogue pour parler de la souffrance qu’elle ressent au quotidien peut l’aider à se sentir comprise et à entamer les bonnes démarches pour l’aider.

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire d'Handinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logisitique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise