Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Cheminement Extérieur : Comment mettre en place un cheminement extérieur dans le cadre de l'accessibilité des ERP ?

Date de mise en ligne : 25 janvier 2017

Un cheminement accessible est un accès accessible à tous, y compris aux personnes en situation de handicap.

La question se pose particulièrement pour les UFR (Utilisateurs de Fauteuils Roulants), les personnes aveugles, ou malvoyantes. Le cheminement doit, avant tout, être pris en compte dès l’entrée du terrain : un cheminement intérieur est inutile si on ne peut pas entrer dans le bâtiment !

Quelles sont les alternatives acceptées pour un cheminement accessible ?

Le Cheminement accessible et les alternatives acceptées

cheminement extérieur et entrée dissociée

Illustration réalisée par la ville de Toulouse, droits d'auteur en attente.

 

Un cheminement accessible correspond à un chemin qui doit mener facilement de l’entrée du terrain de l’ERP à l’entrée des différents locaux de celui-ci.

Il doit, de préférence, atteindre l’entrée principale de votre ERP, l’entrée principale étant celle qui est empruntée par toutes les personnes valides.

Deux alternatives sont acceptables dans le cas où ceci est impossible :

  • Si l’entrée principale ne peut pas être rendue accessible, il est possible de mettre en place une entrée dissociée qui sera, elle, accessible.
  • Si le terrain ne permet pas un cheminement accessible depuis l’entrée du terrain (par exemple un terrain avec une pente très importante), il est possible, en remplacement, d’installer une place de stationnement dissociée, proche de l’entrée accessible.

Quelles sont les caractéristiques à respecter pour un cheminement extérieur accessible ?

4 caractéristiques à respecter pour un cheminement extérieur accessible 

 1- Le repérage :

  • Dès l’entrée du terrain, une signalisation doit être mise en place (à l’entrée et à chaque intersection)
  • Le cheminement accessible doit être repérable pour les malvoyants et les aveugles, concrètement, il doit être contrasté par rapport à son environnement et permettre la détection par canne (à travers notamment des Bande d’aide à l’orientation (BAO) et bandes podotactiles)

   

2- La gestion des pentes :

le cheminement accessible est horizontal et sans ressaut (ces mesures sont valables pour un ERP existant)

  • Sinon, la pente doit être inférieure ou égale à 5%, elle peut être de 10% sur une longueur de 2 mètres et 12% sur 0.50m
  • Si la pente est supérieure à 4%, Vous avez l’obligation de créer un palier de repos tous les 10 mètres
  • Un ressaut est possible, mais il doit être inférieur à 2 cm, voire 4 cm s’il dispose d’un chanfrein de moins de 33%

Palier pente tolérance cheminement

3- La largeur du cheminement   

En largeur, le cheminement accessible est aussi soumis à des normes :

  • La largeur minimale du cheminement est de 1m20, il peut néanmoins être réduit à 90cm sur une faible distance.
  • Le devers doit être inférieur ou égal à 3% (le devers correspond à la pente horizontale du cheminement).

Les espaces de manœuvre et de demi-tour :

Il est nécessaire de réserver un espace de manœuvre pour permettre un demi-tour lorsque l’on propose plusieurs choix d’itinéraires. De même un espace de manœuvre est nécessaire derrière les portes, portillons et équipements (1.70m s’il faut pousser la porte, 2,20 s’il faut la tirer)

4- Sécurisation du cheminement

Pour sécuriser le cheminement extérieur, certaines éxigences doivent être prises :

  • Le sol doit être non meuble, non glissant, non réfléchissant, et sans obstacle
  • Les trous et fentes doivent être inférieurs à 2cm
  • Les obstacles présents au-dessus doivent l’être au-dessus de 2m20, les obstacles dépassants latéralement des murs doivent être inférieurs à 15 cm, sinon, ils doivent être contrastés et présenter un rappel tactile au sol.
  • Si le cheminement accessible traverse un accès de véhicule, certaines dispositions doivent être prises : Une bande podotactile pour alerter les personnes aveugles, un marquage au sol pour montrer aux voitures qu’il y a un cheminement piéton
  •  Enfin, le cheminement doit avoir un dispositif d'éclairage, même dans le cas où l’ERP ouvre de jour.

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire d'Handinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logisitique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise