Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Quelle dalle podotactile choisir pour l’intérieur ?

Date de mise en ligne : 19 juillet 2018

Une dalle podotactile ou bande d’éveil à la vigilance est un dispositif qui permet aux personnes aveugles et malvoyantes d’être prévenues d’un danger. La législation sur l’accessibilité handicap impose leur présence dans les ERP.

Comment bien choisir une dalle podotactile pour l’intérieur de votre établissement ? Suivez le guide !

A quoi sert une dalle podotactile ?

Une bande d’éveil à la vigilance (BEV) ou dalle podotactile permet de prévenir les personnes aveugles et malvoyantes d’un obstacle ou d’un danger imminent.  Leur surface présente une texture qu’elles peuvent sentir au toucher, par les pieds ou à l’aide d’une canne. La BEV doit être placée de manière à laisser un pas de freinage pour que ces personnes aient le temps de se préparer à franchir l’obstacle.

La loi sur l’accessibilité handicap impose la présence de bande d’éveil à la vigilance dans les établissements recevant du public. A l’intérieur des ERP il est obligatoire d’installer une bande podotactile :

En haut des volées d’escaliers à partir de trois marches. Cela inclut les paliers intermédiaires mais pas les demi-paliers.

- En haut des escaliers mécaniques, tapis roulants et plans inclinés, depuis l’arrêté du 20 avril 2017.

En ce qui concerne les marches isolées, il n’est pas utile de poser une dalle podotactile : établir un contraste visuel suffit.

Il est aussi obligatoire de positionner des dalles podotactiles à l’extérieur dans certains cas. Les matériaux choisis pour les dalles podotactiles intérieures et extérieures ne seront pas les mêmes.

Dalle podotactile intérieur polyuréthane

Il est obligatoire pour les ERP de positionner des dalles podotactiles en amont des escaliers de plus de 3 marches. 

Comment positionner sa dalle podotactile à l’intérieur ?

Le pas de freinage

Un espace doit être laissé après la bande podotactile pour permettre à la personne d’avoir le temps de s’arrêter : c'est le pas de freinage

Selon l’article 7 de l'arrêté du 1er août 2006 : "En haut d'un escalier, un revêtement de sol doit permettre l'éveil de la vigilance à une distance de 0.50m de la première marche grâce à un contraste visuel et tactile."

Un espace de 50 centimètres doit donc être respecté entre l’escalier et la dalle podotactile.

L’arrêté du 20 avril 2017 vient cependant assouplir cette exigence : « Cette distance peut être réduite à un giron de la première marche de l'escalier lorsque les dimensions ou la configuration de celui-ci ne permettent pas une installation efficace du dispositif à 0,50 m ».

Les exigences de positionnement et de contraste

La bande d’éveil à la vigilance doit être parallèle à l’obstacle qu’elle signale. Elle doit être contrastée visuellement par rapport au support sur lequel elle est posée.

Dalle podotactile

La dalle podotactile doit être positionnée parallèlement à l'escalier, à une distance de 50 cm. 

Quelle dalle podotactile choisir pour l’intérieur ?

Pour les dalles podotactiles intérieures, il est possible d’opter pour plusieurs matériaux :

Le caoutchouc : économique, il se fixe à l’aide d’une colle pour dalle podotactile.

- Le polyuréthane : à privilégier pour l’aspect pratique, il se pose facilement et directement sur un sol lisse.

- Le métal : il apporte un aspect esthétique. Il s’agit de veiller à assurer un contraste visuel entre le sol et la dalle.

 

 

Les dalles podotactiles pour l’intérieur

Matière

Caoutchouc

Polyuréthane

Métal

Fixation

A coller

Adhésif

Vis

Avantages

Economique

Pratique

Esthétique

Conseils

Dégraisser la face inférieure et la rendre rugueuse en la ponçant

Se pose facilement et directement sur un sol lisse

Veiller à assurer un contraste visuel entre le sol et la dalle

 

 

En bref : les dalles podotactiles pour l'intérieur 

Les dalles podotactiles sont des dispositifs essentiels pour les personnes souffrant de déficience visuelle : elles leur permettent de détecter les obstacles qui sont sur leur chemin. Ces dispositifs sont obligatoires à l'intérieur des établissements recevant du public

- En haut des volées d'escaliers à partir de 3 marches

- En haut des escaliers mécaniques, tapis roulants et plans inclinés

Un pas de freinage de 50 cm entre l'escalier et la dalle podotactile doit être respecté, sauf dans le cas où cela nuirait à l'efficacité du dispositif. 

Pour l'intérieur, nous vous conseillons d'opter une dalle podotactile : 

- En caoutchouc : économique

- En polyuréthane : pratique

- En métal : esthétique. 

Retrouvez toute notre gamme de dalles podotactiles sur Handinorme. 



Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire d'Handinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logisitique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise