Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Elévateur PMR : 6 règles pour installer votre élévateur PMR et personnes handicapées - modification liée à l'arrêté du 20 avril 2017

Date de mise en ligne : 27 juin 2017

L’installation d’un élévateur est soumise à différentes normes que vous devez prendre en compte. L'arrêté du 20 Avril 2017, relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public lors de leur construction et des installations ouvertes au public lors de leur aménagement, a largement précisé ces règles.

Découvrez ces nouvelles règles permettant une installation qui respecte au mieux les principes de l’accessibilité.

1. Élévateur ou ascenseur ?

Jusqu’à l'arrêté du 20 Avril 2017, la pose d’un élévateur en remplacement d’un ascenseur était soumise à dérogation. L'arrêté a changé les choses, il est maintenant possible de mettre en place un élévateur sans cette dérogation.

Néanmoins, le choix de l’élévateur reste soumis à 2 conditions :

  1. l’élévateur doit être situé à l’intérieur de l’établissement.
  2. l’élévateur doit être situé à l’extérieur alors qu’un cheminement accessible ne peut pas être assuré.

Quelles différences entre les ascenseurs et les élévateurs ?

Les ascenseurs sont soumis à une réglementation plus stricte, en contrepartie, les élévateurs sont limités à 15 cm par seconde, soit 10 fois plus lents que les ascenseurs.

2. Choisir son élévateur PMR et personnes handicapées

Le choix de l’élévateur dépend de la hauteur à franchir, plus la hauteur est élevée, plus l’élévateur devra être sécurisé :

- Pour une hauteur inférieure à 50 cm : l’élévateur doit comporter une nacelle, mais pas obligatoirement de gaine (cage contenant l’élévateur).

- Pour une hauteur inférieure à 1m20 : l’élévateur doit posséder une nacelle, une gaine ainsi qu’un portillon.

- Pour une hauteur inférieure à 3m20, la gaine doit être fermée.

plate-forme élévatriceplate forme élévatrice 2mélévateur PMR

3. Sécuriser son élévateur pour personnes handicapées et à mobilité réduite

Il faut impérativement sécuriser son élévateur.

Pour cela, la gaine est obligatoire jusqu’à une certaine hauteur (voir point 2).

Il est également nécessaire de sécuriser la partie inférieure de l’élévateur : un dispositif doit indiquer la présence du vide en dessous de l’élévateur quand celui-ci est en position haute, et ce, pour éviter le risque lorsque la plateforme redescend.

Recevez votre catalogue Handinorme gratuitement

4. Respecter les dimensions de votre plateforme élévatrice PMR et personnes handicapées

La loi du 20 Avril 2017 a précisé les choses en termes de dimensions des élévateurs.

  • Dans le cas d’un service simple ou opposé (pas besoin de tourner à l’intérieur de la nacelle) : la plate-forme aura une dimension utile de 0.90 x 1.40m
  • Dans le cas d’un service en angle : la plateforme aura une dimension utile de 1.10 x 1.40m
  • Dans les deux cas, la plateforme élévatrice devra pouvoir soulever 250 kg/m2
  • La porte ou portillon aura une largeur nominale de 0.90 cm soit 0.83 de passage utile

services élévateur

5. Placer les commandes d’appel

  • Les commandes placées à l’intérieur de la nacelle doivent être centrées
  • Les commandes d’un élévateur à gaine fermée doivent être à enregistrement (retient et applique plusieurs ordres à la suite)
  • Les commandes doivent être situées en dehors du débattement de la porte et ne doit pas gêner la circulation
  • Si les commandes sont à pression maintenue, l’inclinaison du support doit être comprise entre 30° et 45° par rapport à la verticale, de plus, la pression nécessaire doit être comprise entre 2 et 5 Newtons

Enfin, si l’élévateur n’est pas libre d’accès, le dispositif de signalement de la personne doit:

  • Etre situé à proximité du portillon
  • Etre facilement repérable
  • Etre visuellement contrasté vis-à-vis de son support
  • Etre expliqué par un panneau qui indique son utilité
  • Etre situé à une hauteur comprise entre 90 et 130 cm de hauteur et à plus de 40 cm d’un angle entrant
  • Permettre l’information de la prise en compte de l’appel

6. Installer une signalétique adaptée

Enfin, le nouvel arrêté du 20 Avril 2017 préconise une signalisation lors de l’installation d’un élévateur : il devra en effet être installé un pictogramme indiquant le numéro ou la dénomination de chaque étage. Cette signalétique devra être :

  • à proximité immédiate de la plateforme
  • en relief et contrastée
  • Positionnée de façon à ce qu’une personne malvoyante puisse la toucher
panneau signalétique ascenseur PMRpanneau directionnel ascenseur PMR

> Consultez notre gamme d'élévateurs.

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire d'Handinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logisitique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise